Les GFU (Groupe Fermé d’Utilisateurs) garantissent qualité, rapidité et sûreté des flux de données relatifs à l’ensemble des bâtiments et services d’une collectivité

Photo d'André Hochart, Directeur Commercial Territorial chez Sogetrel

André Hochart
Directeur Commercial Territorial

Afin d’optimiser l’aménagement numérique de leur territoire et de répondre aux besoins de leurs administrés, nombre de collectivités optent pour la mise en place d’un GFU. En quoi consiste un GFU ?  Comment fonctionne-il ? Quels sont les bénéfices d’un GFU pour une collectivité ? L’éclairage d’André Hochart, Directeur Commercial Territorial chez Sogetrel.

Qu’est-ce qu’un Groupement Fermé d’Utilisateurs ?

Un GFU (Groupe Fermé d’Utilisateurs) est un réseau de communications électroniques indépendant, réservé à l’usage des personnes constituant ce groupe fermé, en vue d’échanger des communications internes au sein de ce groupe. Par exemple, certaines collectivités locales font le choix de disposer de leur propre réseau de télécommunication pour relier plusieurs de leurs bâtiments essentiels pour exercer les services publics territoriaux : mairie, écoles, ateliers techniques, salles de sport, musées, bibliothèques, station d’épuration, … Chacun d’entre eux abrite des équipements et applications nécessaires à son fonctionnement et à sa mission (PABX, contrôle d’accès, serrures, affichages dynamiques, etc.), qui sont autant de sources et de relais d’informations pour la collectivité locale. L’enjeu, dès lors que l’on se place dans une logique d’optimisation des données et des coûts, tient à la capacité de tous ces bâtiments à communiquer entre eux. C’est là tout le rôle du GFU : relier l’ensemble des bâtiments par un réseau de fibre optique propriétaire géré depuis un point central.

Quels est l’objectif visé ?

Il est principalement de trois ordres. Améliorer la qualité, la rapidité et la sûreté des flux de données relatifs aux divers bâtiments et services d’une ville, d’un village, d’une métropole ou d’une communauté d’agglomération. Optimiser la productivité et l’efficacité des équipes de gestion et maintenance des équipements en place. Enfin, générer des économies en rationalisant et en limitant de manière substantielle les interventions sur sites des techniciens.

Comment se construit un GFU ?

Pour les collectivités, deux options majeures non exclusives se présentent. Construire leurs propres infrastructures quand celles-ci n’existent pas pour y tirer des câbles optiques ou bien opter pour une solution beaucoup plus économique, louer l’occupation d’une partie de l’infrastructure à l’opérateurs télécom historique via leur offre IBLO. En tout état de cause, elles se réservent le droit d’ajouter de l’infrastructure propriétaire au gré des opérations de génie civil.

Où intervient Sogetrel dans ce type de dispositifs ?

Sogetrel est expert des réseaux très haut débit, des objets connectés et des solutions dédiées au développement de la Smart city. Partenaire de nombreuses villes sur l’ensemble du territoire, Sogetrel intervient dans la mise en place, le déploiement et la mise en service de GFU dimensionnés aux besoins et ressources des collectivités. Sur la partie passive des réseaux : avant-projet sommaire, avant-projet détaillé, étude d’exécution, travaux de génie civil, adduction des bâtiments, câblage, … Et, via sa filiale Eryma, sur des services actifs : vidéosurveillance, contrôle d’accès, téléphonie sur IP, affichage dynamique, etc.

Partager  

S'ABONNER À LA NEWSLETTER

Mentions légales
Sogetrel © 2019 All Rights Reserved I Conception MAKE