Vers un éclairage sobre, intelligent et connecté

Jean-Bernard Sers

Jean-Bernard Sers
Directeur Smart Solutions

Pour moderniser leur réseau d’éclairage, les collectivités doivent se tourner vers des solutions respectueuses de l’environnement et économes en énergie. La LED présente justement de nombreux atouts en la matière, et constitue ainsi une porte d’entrée vers le smart lighting. Pour Jean-Bernard Sers, Directeur Smart Solutions de Sogetrel, avec la LED, le candélabre change de statut et devient un hub de connectivité.

En quoi la problématique de l’éclairage urbain est-elle indissociable des enjeux de connectivité ?

Avec l’évolution des réseaux de tous types tels les réseaux bas débit (LPWAN), Zigbee, les réseaux 3G, 4G, les technologies de courant porteur en ligne ou encore le déploiement de la fibre optique dans les collectivités, les objets communicants prennent une place de plus en plus importante au sein des infrastructures de la ville. L’éclairage public n’échappe pas à cette règle et permet de piloter à distance l’éclairage, de prendre le pouls des infrastructures d’éclairage public (mesurer les consommations, connaître l’état des lampes) en équipant les armoires de rue ou les candélabres d’objets connectés. Il est ainsi possible de revoir le plan d’allumage de la ville (majoritairement éclairée à 100% la nuit) en appliquant des scénarios en fonction de critères pluriels : densité du trafic, luminosité ambiante, calendriers spécifiques.

La migration vers le 100% LED peut donc être une clé d’entrée vers le smart lighting ?

Bien sûr, car la LED présente de nombreux atouts : allumage et extinction immédiats de l’éclairage au niveau de puissance requis, gradation avec une amplitude plus importante que les technologies traditionnelles telles que les SHP, possibilité de piloter à distance chaque foyer de lumière indépendamment de tout autre, connectivité avec l’IoT. En fait le candélabre va devenir de plus en plus intelligent. Il est voué à devenir un hub de communication multi-usages en temps réel de la Smart City : éclairage modulaire bien sûr, mais aussi vidéosurveillance, mesure et suivi des mobilités motorisées, douces et piétonnes, diffusion d’informations audio, point d’accès WIFI outdoor.

Quid de la maintenance ?

La supervision en temps réel des différentes constituantes du réseau d’éclairage public facilite les opérations de maintenance et permet d’accroître la sécurité en ville grâce à la maintenance prédictive qui consiste à identifier le comportement anormal d’un candélabre en amont pour non seulement optimiser les opérations de maintenance mais également garantir aux citoyens une ville éclairée quand il faut et où il faut.

Renouveler un parc et passer au LED, ça a un coût…

Oui, mais pour un retour sur investissement qui ne dépasse pas trois à cinq ans, ce qui est très rapide pour un marché d’équipement public de cette importance. En outre, aux collectivités de choisir leur rythme, en optant par exemple pour un renouvellement partiel ou total de leur parc ou en équipant les armoires électriques de modules permettant dans un premier temps de suivre la consommation puis de piloter les artères lumineuses. Il est en effet tout à fait possible d’avancer ilot par ilot pour les lampes, et brique par brique pour les applications intelligentes. Là aussi, c’est la souplesse qui prévaut. Le Smart Lighting n’est pas l’apanage des plus grandes collectivités, les petites et moyennes communes peuvent très bien elles aussi franchir le pas.

Quel déclencheur selon vous permet d’accélérer la pénétration du Smart lighting au sein des collectivités ?

Les Marchés à Performance Energétique (MPE) constituent un réel levier au déploiement du Smart Lighting, car ils contribuent à l’atteinte des engagements énergétiques, des engagements en termes de service (maintenabilité du parc) et intègrent généralement les préconisations du Grenelle 2 (remplacement des lanternes type « Boule », des ballons fluorescents…). Les donneurs d’ordre sur ces types de marché sont par ailleurs généralement en attente d’évolutions technologiques pertinentes pour leur parc (passage à la LED, gradation lumineuse …). Ces MPE constituent ainsi une fabuleuse opportunité permettant de déployer des solutions de contrôle des consommations, de baisse des factures énergétiques, de maintien de la qualité de service et de baisse des coûts de maintenance.

Partager  

S'ABONNER À LA NEWSLETTER

Mentions légales
Sogetrel © 2019 All Rights Reserved I Conception MAKE